La loi du Karma est infaillible et tout le monde est concerné par celle-ci. Parfois, nous sommes inconscients du fait que la majeure partie de notre vie est destiné. Cela est créé par notre karma ou nos actions de nos vies passées. Selon la loi du karma, chaque acte positif que nous faisons génère un ‘mérite’, alors que tout acte négatif se traduit par un ‘démérite’ ou un péché, que nous devons ensuite ‘rembourser’ en endurant le bonheur ou le malheur. Tous les événements majeurs de notre vie sont prédestinés - par exemple la famille dans laquelle nous sommes nés, avec qui nous allons nous marier, etc. Au cours de nos interactions quotidiennes, nous supprimons un ancien compte de prendre et donner ou nous en créons un nouveau. Si un compte n'est pas réglé dans la présente naissance, il est reporté à la prochaine naissance. Bien que, nous ne sommes pas conscients des comptes karmiques de prendre et donner générés dans nos naissances antérieures. Dans nos prochaines naissances, il se peut que nous ne puissions pas être régler notre destin et le paradoxe est que nous créons de nouveaux comptes karmiques en même temps. Ainsi, ce cercle vicieux du karma et du destin peut nous lier de plus en plus et nous restons enchevêtrés en elle. Le seul moyen par lequel nous pouvons annuler notre don et prendre en compte et le destin est par la pratique spirituelle soutenue et régulière. En comprenant la loi du Karma, nous pouvons voir comment la pratique spirituelle peut être utile même à ceux qui n'ont absolument aucun intérêt spirituel et qui souhaitent seulement être immergés dans des activités mondaines. Même pour que ces activités mondaines soient meilleures, elles doivent être isolées du destin

bloggif_59aba284c78f7